Visiter la place forte de Brouage

A la découverte d’un lieu magique…

Blottie au cœur du marais littoral, la place forte de Brouage a traversé le temps. Hier, exploitation des salines, culture des « bleds » va et vient du port, discussions des marchands et chargement des navires. Aujourd’hui, les traces sensibles de ce passé : les soldats et les marins ont disparu laissant dans la pierre des signes de leur passage, gravures et graffitis. La mer a délaissé la place forte mais les hommes y continuent de vivre au rythme des marées et des saisons…

La Halle aux vivres

Édifiée avec « façon et gentillesse », véritable grenier d’un gouvernement étendu de Charente à Gironde, ravitaillant troupes et navires, corsaires, militaires ou marchands vers l’Europe et les îles d’Amérique, elle accueille aujourd’hui le Centre Européen d’Architecture Militaire, un espace exceptionnel d’expositions, de conférences et de ressources dans un bâtiment du 17e siècle. A travers les objets, maquettes et plans anciens vous parcourez le temps. La Magie de l’histoire vous transporte.Brouage-halle-aux-vivres

La Tonnellerie

Amputée des 2/3 lors de l’élargissement du rempart par Vauban, ce bâtiment aux allures de grange paysanne était la première Halle aux vivres de la place forte. Au 18e siècle, lors de réparations, d’anciennes pierres tombales ont été utilisées. Elles sont encore visibles aujourd’hui. Depuis 2003, la tonnellerie gérée par le syndicat mixte de Brouage, accueille des expositions temporaires d’artistes contemporains. D’avril à mi-septembre, venez découvrir et partager les univers originaux atypiques d’artistes renommés.

Halle aux vivres et tonnellerie

Forges Royale et Prison

Dans les flancs du bastion royal, deux forges suffisaient aux besoins de la place forte. La forge royale organisée autour d’une superbe cheminée centrale, la pièce présente une voûte sur 4 pans éclairée par deux baies en plein cintre qui ouvrent à l’intérieur du bastion et la forge prison ou il reste de nombreuses traces et plaintes des hommes emprisonnés. Ces lieux sont aujourd’hui soumis à la location auprès de l‘Office de Tourisme de Brouage pour des particuliers, associations souhaitant exposer.Forge royale

 

La Poudrière Saint Luc

Bâtiment voûté couvert de tuiles, soutenu par 4 arcs-boutants qui de chaque côté équilibrent la poussée de la voûte de pierre, cette poudrière présente une élégance rare pour ce type d’édifice. A noter, le blason aujourd’hui défiguré par le temps qui orne la porte en plein cintre de l’entrée. Aujourd’hui, ce lieu est géré par l’association Aunis Saintonge Brouage Québec.Poudrière Saint-Luc

La Glacière

Puits maçonné d’environ 4 mètres de profondeur, on y conservait autrefois jusqu’à 22 tonnes de glace recueillie sur les canaux gelés. Cette glace permettait au gouverneur de la place de proposer à ses invités de marque sorbets à l’orange, entremets, mais elle servait aussi pour la conservation des plantes médicinales par le froid. Lieu atypique à ne pas manquer.

Glacière bastion Richelieu

La Poudrière de la Brèche

Construite plus tard sur le modèle Vauban, elle se compose d’une voûte soutenue de massifs contreforts. Ses ouvertures sont des conduits coudés afin que nul ne puisse y jeter des brasons. Dans ce même souci de sécurité, une double enceinte de protection a été édifiée, le plancher ne contient aucune pièce métallique, et deux métaux différents ont été utilisés pour la réalisation des gonds des portes d’entrée.Poudrière de la brèche

La vitrine des métiers d’Art

Cette construction récente accueille autour d’une cour intérieure, trois ateliers-boutiques consacrés aux métiers d’art. Volonté du Syndicat Mixte de Brouage de contribuer au développement économique du site, cet espace lie l’ensemble des partenaires autour d’une charte de qualité qui garantit aux visiteurs l’authenticité et l’esprit créatif des œuvres présentées. En savoir plusrue-du-quebec-brouage-vitrine-metiers-art

 

 

 

 

 

 

 

 

 

charente-maritime-natura-2000 brouage-ville-metiers-d-artmonument-historique-brouage

Les commentaires sont fermés